Le scandale des additifs alimentaires pour les enfants

L’association de Sue Dengate – la détective en nutrition qui mène l’expérience dans le reportage – s’appelle Food Intolerance Network. C’est une association australienne indépendante qui regroupe plus de dix milles familles éparpillées en Australie, en Nouvelle Zélande, en Amérique et en Europe.

Cette association alerte les parents et diffuse une plaquette pour informer des additifs à fortement éviter.

Ces additifs sont répartis en 3 classes :

Additifs alimentaires

52 semaines pour changer

Changement

 

Recommandation 1er mois :

=> Les sodas doivent rester exceptionnels, même light. Réduire votre consommation au maximum et remplacer par de l’eau.

2ème mois :

=> Remplacer le sucre blanc et tout ce qui est raffiné (pain, pâtes, farines…) par des produits complets ou semi-complets.

3ème mois :

=> Réduire les produits laitiers : un par jour pas plus en privilégiant les produits à base de lait de chèvre (pour les fromages par exemple) et brebis (pour les yaourts, c’est meilleur). Le lait d’amande peut remplacer avantageusement le lait de vache et pour la crème fraîche, la crème de soja est une bonne alternative. (cf art. 5)

4ème mois :

=> Remplacer progressivement le café par le thé et en tout cas supprimer absolument le lait dans le café.

5ème mois :

=> Ne plus boire l’eau du robinet mais une eau minérale faiblement minéralisée type Mont Roucous ou Volvic

6ème mois :

=> Manger les fruits en dehors des repas

7ème mois :

=> Manger 2 portions de fruits et 2 portions de légumes par jours

8ème mois :

=> Evitez les desserts en fin de repas. Les déplacer au goûter est une bonne idée. Le dessert idéal reste la compôte, sans sucre ajoutés bien-sur !

9ème mois :

=> Un mois ou l’on mange tout bio (en priorité fruits et légumes, œufs, lait et viande). (cf art.16)

10ème mois :

=> Se laver les dents de la gencive vers la dent et utiliser le fil dentaire une fois par semaine. (cf art.8)

11ème mois :

=> Un mois sans coton-tige (cf art.3)

12ème mois :

=> Echanger les produits de beauté surtout lait et crème pour le corps par des produits naturels (bio) surtout sans conservateurs (paraben…).

 

timer

Vous avez réussi ?

Vous avez réussi au moins 1 sur douze, c’est un très bon début et c’est toujours ça de gagné, le changement est engagé, continuez, ça vaut le coup croyez-moi !

 

Si vous avez réussi au moins la moitié, bravo ! Vous avez fait le plus difficile les autres ne vous résisterons pas longtemps, faites-moi confiance.

Si vous avez fait les douze voici une année riche en changement, vous aimez la vie, tant mieux parce qu’à ce rythme-là vous allez vivre longtemps et en bonne santé !

Pour fêter ça offrez-vous un bon gros hamburger accompagné de frites et arrosé d’un coca sans oublier le milkshake en dessert suivi d’un p’tit café pour bien faire passer !

NANn…. J’rigole ! Quoi que….

 

 

 

 

 

Conseils pour les repas de fêtes

verrevinROUGE OU BLANC : Il faut choisir : « C’est le premier conseil et le plus important : ne pas associer au cours du même repas des aliments qui requièrent des enzymes de digestion difficilement compatibles. L’association amidon (farine, féculent) et acide (champagne, vin blanc, vin rosé) est la plus indigeste. Si, ce soir-là, vous voulez vous faire plaisir avec des toasts croustillants pour le foie gras, du pain avec le plateau de fromage, des marrons avec la dinde. Le biscuit d’une bûche … Optez impérativement pour du vin rouge. »

FAIRE LE REPAS PRINCIPAL, LE SOIR : « La digestion est une grande mangeuse d’énergie. Or, la nuit, notre organisme s’y consacre entièrement alors que, durant la journée, elle est monopolisée par bien d’autres choses. Du coup, contrairement à une idée reçue, mieux vaut déjeuner comme un prince et dîner comme un roi, pour une digestion optimale. »

PAS D’EAU A TABLE : « J’en vois déjà qui sourient, mais l’eau dilue le bol alimentaire et ralentit la digestion. Il faut en boire juste avant ou une heure après le repas. En revanche, on peut le conclure par une boisson chaude qui, contrairement au froid, ne stoppera pas les réactions nécessaires à une bonne assimilation. »

HamsterEVITER DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS : « Pour ne pas déclencher une nouvelle digestion sur une digestion en cours. En dehors du thé, noir ou vert (non aromatisé) et de l’eau, tout la déclenche. Même un chewing-gum ou une tisane ! »

 

 

LE LENDEMAIN MATIN : « Ne pas se forcer à prendre un petit-déjeuner. Si on n’a pas faim, cela ne sert à rien. Et, ne surtout pas monter sur la balance au saut du lit. On ne fait pas de « gras » la nuit ! Mais lorsque la digestion est en cours on pèse plus lourd. Attendre deux ou trois jours avant de se peser. »

Recette de la « fameuse » pâte à tartiner maison

Pour 400 g environ
 :

Temps de préparation : 10 min
Temps de cuisson : 15 min

 


Ingrédients :

100 g de chocolat noir 70%
180 g de purée de noisettes
10 cl de lait d’amande                                                                                                             5 cl d’huile de colza
1 c à s. de sirop d’agave                                                                                                         2 c à s. de sirop de Caroube                                                                                                     1 c à c. de cacao
1 c à c. de sucre de canne non raffiné                                                                                   1 pincée de sel non raffiné

Lire la suite

Pesto des Nounours

Très  tendance dans le monde bio, l’ail des ours revient en force dans un grand nombre de produits, allant des pâtés végétaux au tofu parfumé en passant par des sauces. Il est vrai que l’ail des ours a ce petit arôme particulier qui a de quoi séduire. En revanche, avez-vous remarqué que ces produits sont généralement hors de prix et que l’ail des ours frais n’est pas commercialisé ? Et pourtant… A peu de chose près, l’ail des ours pousse comme une mauvaise herbe à l’ombre des sous-bois.

Lire la suite

Espérance de vie, mais laquelle ?

Des Français de plus en plus vieux, mais de plus en plus malade

Vous avez certainement vu passer cette information scientifique relayée par tous les journaux grands publics : si l’espérance de vie en France est une des meilleures au monde (85,3 ans pour les femmes et 78,2 ans pour les hommes), malheureusement, l’espérance de vie en bonne santé recule régulièrement. Elle est, en France, de 63.5 ans soit le 10ème rang de l’Union Européenne (conclusions de l’Institut national des études démographiques (INED).

Lire la suite

La raclette, c’est possible !!

Voici le secret pour pouvoir manger de la raclette en hiver tout en préservant votre santé donc sans culpabilité !

Le fromage est considéré comme une protéine faible et la pomme de terre aussi, ce qui signifie que en ce qui concerne les associations alimentaires, les deux produits sont compatible. Ouf ! Il est recommandé néanmoins de respecter la proportion de 1/3 de fromage pour deux tiers de pomme de terre. Bref, ne noyez pas votre patate sous une tonne de fromage !

Lire la suite

A votre santé !

N’est-ce pas là la formule consacrée au début d’un repas de fête ? Elle peut sembler paradoxale, dès lors qu’un repas festif est plus difficilement digeste car trop riche, constitué de nombreux mélanges, et… bien arrosé. Ce qui ne manquera pas de se traduire par des lendemains de fête difficiles.

Il serait bien dommage que quelques heures de plaisir partagées avec famille et amis ne soient gâchées par un réveil nauséeux, des ballonnements intestinaux et plusieurs jours de troubles du transit ! La santé n’impliquerait-elle jamais aucun écart ? Comment gérer ce paradoxe ? La meilleure solution consiste à bien s’y préparer, à savoir gérer l’événement dans la joie et enfin à accompagner son corps vers le nécessaire retour à l’équilibre.

Lire la suite

Menu festif pour Noël

Oui, il est tout a fait possible de se régaler pour les fêtes tout en préservant sa santé ! Voici quelques suggestions toutes aussi savoureuses les unes que les autres pour composer une repas festif digne de ce nom et en plus sain pour votre corps. Je vous propose un choix assez large sans aller jusqu’aux recettes, ce qui n’est pas le but ici, de nombreux sites internet vous en proposent des centaines différentes pour chaque produit que vous trouverez ci-dessous.

Apéritif :

Tartare d’algues, œufs de saumon, tarama, petites verrines variées, amandes/pistaches/ noisette non salé, boudin blanc….(éviter petits fours gras, chips…)

Pour les boissons, préférez des cocktails légers en alcool, en sucre et en jus de fruits, vous pouvez remplacer ces derniers par de l’eau gazeuse par exemple genre Morito…

Lire la suite