Conseils pour les repas de fêtes

verrevinROUGE OU BLANC : Il faut choisir : « C’est le premier conseil et le plus important : ne pas associer au cours du même repas des aliments qui requièrent des enzymes de digestion difficilement compatibles. L’association amidon (farine, féculent) et acide (champagne, vin blanc, vin rosé) est la plus indigeste. Si, ce soir-là, vous voulez vous faire plaisir avec des toasts croustillants pour le foie gras, du pain avec le plateau de fromage, des marrons avec la dinde. Le biscuit d’une bûche … Optez impérativement pour du vin rouge. »

FAIRE LE REPAS PRINCIPAL, LE SOIR : « La digestion est une grande mangeuse d’énergie. Or, la nuit, notre organisme s’y consacre entièrement alors que, durant la journée, elle est monopolisée par bien d’autres choses. Du coup, contrairement à une idée reçue, mieux vaut déjeuner comme un prince et dîner comme un roi, pour une digestion optimale. »

PAS D’EAU A TABLE : « J’en vois déjà qui sourient, mais l’eau dilue le bol alimentaire et ralentit la digestion. Il faut en boire juste avant ou une heure après le repas. En revanche, on peut le conclure par une boisson chaude qui, contrairement au froid, ne stoppera pas les réactions nécessaires à une bonne assimilation. »

HamsterEVITER DE GRIGNOTER ENTRE LES REPAS : « Pour ne pas déclencher une nouvelle digestion sur une digestion en cours. En dehors du thé, noir ou vert (non aromatisé) et de l’eau, tout la déclenche. Même un chewing-gum ou une tisane ! »

 

 

LE LENDEMAIN MATIN : « Ne pas se forcer à prendre un petit-déjeuner. Si on n’a pas faim, cela ne sert à rien. Et, ne surtout pas monter sur la balance au saut du lit. On ne fait pas de « gras » la nuit ! Mais lorsque la digestion est en cours on pèse plus lourd. Attendre deux ou trois jours avant de se peser. »

Recette de la « fameuse » pâte à tartiner maison

Pour 400 g environ
 :

Temps de préparation : 10 min
Temps de cuisson : 15 min

 


Ingrédients :

100 g de chocolat noir 70%
180 g de purée de noisettes
10 cl de lait d’amande                                                                                                             5 cl d’huile de colza
1 c à s. de sirop d’agave                                                                                                         2 c à s. de sirop de Caroube                                                                                                     1 c à c. de cacao
1 c à c. de sucre de canne non raffiné                                                                                   1 pincée de sel non raffiné

Lire la suite

Les astuces beautés au naturel

« Rien ne sert de rajeunir, il faut mûrir à point… »

La plupart des produits commerciaux abîment la peau. Défaites vous des pièges de l’industrie de la beauté. La peau tout comme le système digestif absorbe ce qu’on lui donne et le fait passer dans le sang. Beaucoup de produits cosmétiques empoisonnent  et polluent notre organisme. Ne seraient-ce que les conservateurs (parabène et phtalates) indispensables pour conserver les crèmes. Aussi, est-il important d’utiliser dans la mesure du possible des produits naturels ou bio. Mais, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi la multitude des produits proposés. (voir liste des produits substituables dans « le guide des cosmétiques bio d’Anne Ghesquière et Eve Demange, ed Vigo).
Lire la suite

Les râleries d’Alexandre Imbert

Alexandre Imbert est directeur de Publication du groupe             « Santé Port Royal » http://www.santeportroyal.com/                 Santé, conso, bio, politique, il trouve toujours une raison de s’indigner… Voici une de ces chroniques savoureuses !          

 Probiotiques

Pesto des Nounours

Très  tendance dans le monde bio, l’ail des ours revient en force dans un grand nombre de produits, allant des pâtés végétaux au tofu parfumé en passant par des sauces. Il est vrai que l’ail des ours a ce petit arôme particulier qui a de quoi séduire. En revanche, avez-vous remarqué que ces produits sont généralement hors de prix et que l’ail des ours frais n’est pas commercialisé ? Et pourtant… A peu de chose près, l’ail des ours pousse comme une mauvaise herbe à l’ombre des sous-bois.

Lire la suite

Espérance de vie, mais laquelle ?

Des Français de plus en plus vieux, mais de plus en plus malade

Vous avez certainement vu passer cette information scientifique relayée par tous les journaux grands publics : si l’espérance de vie en France est une des meilleures au monde (85,3 ans pour les femmes et 78,2 ans pour les hommes), malheureusement, l’espérance de vie en bonne santé recule régulièrement. Elle est, en France, de 63.5 ans soit le 10ème rang de l’Union Européenne (conclusions de l’Institut national des études démographiques (INED).

Lire la suite

Il meurt lentement…

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas, 
celui qui ne lit pas,
 celui qui n’écoute pas de musique,
 celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
 celui qui détruit son amour-propre,
 celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
 celui qui devient esclave de l’habitude, 
refaisant tous les jours les mêmes chemins, 
celui qui ne change jamais de repère,
 ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements,
 ou qui ne parle jamais à un inconnu.

Lire la suite

Les râleries d’Alexandre Imbert

Alexandre Imbert est directeur de Publication du groupe « Santé Port Royal » http://www.santeportroyal.com/                         Santé, conso, bio, politique, il trouve toujours une raison de s’indigner… Voici une de ces chroniques savoureuses ! 

 Portable