Vieillir n’est pas une fatalité


Les 10 conseils pour vieillir en pleine forme :

Pourquoi accepter les kilos, le cholestérol, la tension, le teint terne, les articulations encrassées, les visites chez le médecin comme des conséquences inévitables de l’âge, mais refuser de modifier son mode de vie, ses habitudes et son alimentation ? Les centenaires ne sont plus rares. Ne vous laissez pas influencer pas l’idée que la vieillesse est systématiquement synonyme de maladie. Vieillir est l’épreuve-clé de la beauté. Le charme superficiel de la jeunesse se transforme en une beauté intérieure qui s’extériorise et s’enrichit au fil des ans. Etre beau, c’est être agréable à regarder quel que soit l’âge. Si vous ne prenez pas soin de votre corps, vous en deviendrez victime. Votre corps est votre demeure, pensez-y.

1 – Commencez ou continuez le sport en adaptant votre activité à vos capacités. Pratiquez une activité physique régulière. Plus on avance en âge, plus l’activité physique a des effets thérapeutiques indirects, mais importants, sur l’autonomie. La marche et la gymnastique douce sont des activités à encourager, pratiquement sans aucune restriction.

2 – Evitez de regarder la télévision et remplacez, le plus possible, par d’autres activités qui vous intéressent.

3 – Pratiquez tous les jours une activité cérébrale (lecture, mots-croisés, sudoku, jeux d’échecs, etc…)

4 – Entretenir de bonnes relations avec votre famille et votre entourage de quartier est une clé essentielle du vieillissement réussi. Ne pas s’isoler veut dire rester en lien avec au moins 5 personnes différentes dans une semaine, parlez une fois par jour à quelqu’un (famille, amis, commerçants, etc…).

5 – Pratiquez tous les jours une activité physique douce (jardinage, bricolage, sortie, promenade, etc…)

6 – Commencez ou continuez de manger sainement, ne soyez ni en surpoids ni trop maigre.

7 – Soignez vos dents, c’est  vous assurer de pouvoir vous alimenter le mieux possible et le plus tard possible et de pouvoir manger de tout.

8 – Faites le deuil de ce que vous ne pouvez plus faire comme lors de vos 20 ans. (Par exemple, vous pouvez toujours tondre la pelouse mais faites le plutôt en deux fois).

9 – Soignez-vous (surtout les petits maux du quotidien) par les médecines douces. (Il faut savoir que ce sont surtout les médicaments, et la  surmédicalisation des personnes âgées, qui rendent les vieillards séniles, de même que la survaccination).

10 – Faites des projets, continuez à rêver des choses que vous voulez accomplir. Il n’est jamais trop tard pour réaliser ses désirs les plus chers.

Et vous, les jeunes et moins jeunes, vous faites déjà tous ça ?

Je conclus en vous faisant part d’une citation de Holmes : « Être capable de vieillir est le chef-d’œuvre de la sagesse et une des choses les plus difficiles dans l’art très difficile de la vie ».

Be Sociable, Share!

6 réflexions au sujet de « Vieillir n’est pas une fatalité »

  1. Cet blog est très intéressant et je viens d’ailleurs le faire suivre à une collègue qui est du même avis que vous et je suis sûre qu’elle m’en remerciera. Merci pour ce blog et votre énergie pour partager ces opinions. Je serais enchantée d’avoir la possibilité de lire votre blog à ce propos prochainement. Cela m’est extrêmement agréable ! 1000 mercis !

  2. Je n ‘ai pas eu le temps de lire entièrement votre site mais je l’ai mis dans mes favoris et dans mes flux rss Je serai de retour dans une journée ou deux et je prendrais le temps de tout lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *