Et le soleil, alors ?

90 % des femmes en France sont déficitaires en vitamine D.  Et, paradoxalement, c’est à cause des crèmes solaires que nous sommes carencées. En effet, les écrans solaires empêchent le soleil d’opérer la synthèse de cette vitamine dont il est prouvé qu’elle prévient  l’ostéoporose et le cancer ! Le manque de vitamine D est l’une des multiples causes favorisant le cancer à long terme. Bien sûr, on n’atteint pas le scorbut  d’une autre époque . Notre alimentation nous en fournit certes, encore faut-il manger des œufs (jaune) bio, du beurre frais bio, et des huiles de foie de poisson (la fameuse huile de foie de morue, par exemple). Mais, la vitamine D est, en majeure partie, produite dans les couches profondes de la peau, sous l’effet des rayons ultra-violets du soleil. Ce qui signifie que le soleil sur notre peau est indispensable à notre bonne santé. Mais, bien sûr, sans excès. Véritable héliothérapie préconisée depuis les temps les plus anciens, le soleil par ses ultra-violets est tonique, stimulant  l’immunité, préventif du cancer via la vitamine D, cicatrisant et désinfectant la peau.

Le problème, c’est qu’actuellement, on se tartine de crème solaire dès qu’on met un pied dehors ce qui fait que notre peau est protégée certes mais elle n’absorbe plus rien du soleil, ni les mauvaises ni les bonnes choses.                                                                      L’idéal est de s’exposer 20 minutes par jour avant 12h et après 16h sans crème solaire. C’est absolument sans danger et excellent pour notre organisme.

Moi, quand je suis en vacances et que je m’expose (genre transat) avant 11h, je ne mets pas de crème et à partir de 17h je n’en remets plus. Comme ça pas de coup de soleil mais ma peau absorbe quand même ce qu’il faut des rayons du soleil pour mon organisme.                                                Le truc à savoir : éviter de se doucher après avoir pris le soleil car sinon  l’organisme n’a pas le temps nécessaire pour synthétiser la vitamine D (ce qui se fait pendant la nuit), car elle part avec le savon. Prendre sa douche de préférence le matin.

Mais, attention, pas d’excès de soleil !                                     Les cellules ne sont capables de se diviser que 70 fois dans une vie. Cette donnée scientifique incontestable, et très facile à mémoriser, est rarement mise en avant par les médias, qui pourtant nous rabâchent des histoires de vacances à la plage de mai à septembre.                                                Faites le calcul : deux coups de soleil par an et ce que l’on pourrait appeler votre « vie dermatologique » est épuisée en 35 ans. Et lorsque ce capital est dilapidé, le cancer de la peau peut faire son œuvre. Si votre peau est rouge et douloureuse, vous avez gaspillé une vie. Faites le compte et réfléchissez.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *